Voyage en Islande : mon avis

Voyage en Islande : mon avis

Chers lecteurs et chères lectrices, aujourd’hui je vais vous parler de la derrière destination que j’ai eu la chance de découvrir fin août/début septembre 2019. L’Islande ! Dans cet article, je te donne mes impressions et mes conseils si toi aussi tu veux visiter cette magnifique île aux paysages uniques.

Une petite île aux caractéristiques uniques

L’Islande est une destination à la mode. Avec plus d’un million de visiteurs par an, les touristes du monde entier se ruent sur cette île perdue au milieu de l’océan Atlantique. À mi-chemin entre l’Amérique et l’Europe. La frontière entre les plaques tectoniques nord-américaines et eurasiennes passe d’ailleurs en plein milieu de l’Islande. Et cette caractéristique est à l’origine du caractère si particulier de l’île. En effet, l’Islande comporte de nombreux volcans, dont certains sont encore en activité et se réveillent à l’occasion. Les touristes se souviennent peut-être de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull au printemps 2010, dont l’intensité du nuage de cendres obligea les avions du nord de l’Europe à rester cloués au sol plusieurs jours ! 

L’Islande se situe juste en-dessous du cercle polaire. De par sa latitude l’Islande est aussi une terre de glace. Les volcans sont donc couverts de glace l’essentiel de l’année ! Quand la neige fond au printemps, le sol dévoile de larges étendues de mousse verte par certains endroits. La croissance de cette mousse est très lente, les touristes sont donc invités à ne pas s’écarter des sentiers.

Deux activités que je recommande en Islande

Parmi les excursions incontournables en Islande, le cercle d’Or est l’un des grands classiques. Un tour en car d’une demi-journée vous permettra de visiter 3 lieux emblématiques de l’île : les geysers de Geysir, la cascade de Gullfoss, et le parc national de Þingvellir où s’est tenu le plus ancien parlement au monde. C’est également à cet endroit que vous pourrez admirer la faille séparant les deux plaques tectoniques sur lesquelles repose l’Islande.

Le sud-est de l’île est la région la plus touristique. Des cars desservent les points d’intérêt tels que Vik et ses plages de sable noir, Skaftafell le point d’entrée dans le parc national du Vatnajökull, ou encore Jökulsárlón et ses icebergs.

Le trek du Laugavegur : une aventure mémorable

Les plus aventureux pourront également réaliser des treks, ou grandes randonnées en bon français. Le trek le plus connu est le trek du Laugavegur. Ce trek de 4 étapes peut se parcourir en 2 à 4 jours selon votre énergie (moi je l’ai fait en 2 jours!). Il relie le Landmannalaugar à Þórsmörk. Le trek peut être réalisé dans les 2 sens. La plupart des randonneurs partent de Landmannalaugar et se dirigent vers Þórsmörk. À partir de ce point d’arrivée, il est possible de poursuivre le trek en passant le col entre les glaciers d’Eyjafjallajökull à l’ouest et de Mýrdalsjökull à l’est. Cette traversée peut se faire en 1 ou 2 journées. À l’issue du trek, je suis finalement arrivé à Skógar et sa magnifique cascade. C’est aussi à cet endroit que vous retrouverez la civilisation. Restaurants, routes, touristes véhiculés, etc. Personnellement, ce trek est une des activités que j’ai le plus appréciée.

Un petit passage par la capitale

S’agissant de la capitale Reykjavik, c’est une ville relativement petite, et la plupart des touristes n’y passe qu’une ou 2 journées. Il y a quelques musées intéressants, notamment le musée national que j’ai pu visiter et que j’ai bien aimé. Ce dernier retrace l’histoire du pays depuis la colonisation des Vikings.

Et enfin, pour parfaire votre séjour en Islande, les plus chanceux auront peut-être l’opportunité de voir des aurores boréales. Il sera naturellement très compliqué d’en voir l’été puisque le soleil ne se couche presque pas… En revanche, dès septembre, si le ciel est découvert vous aurez peut-être comme moi une chance pour en apercevoir !

Laisser un commentaire