MAISON D'HISTOIRE DE FRANCE, UN PROJET TROP CHER EN TEMPS DE CRISE

Maison de l'Histoire de FranceC'est sans conteste une belle idée : le projet d'une Maison et non d'un musée, d'une mise en réseau de neuf Musées sur le territoire, avec pour ambition de rendre toutes les facettes de notre histoire accessibles : ses ombres et ses lumières, ses grands noms et ses inconnus, ses passages obligés et ses chemins de traverse.

Très beau projet, très cher... : près de 10 millions de crédits ouverts rien que sur cette année et 30 millions d'autorisations d'engagements en tout sur trois ans ! Mon propos a été non pas d'annuler le projet mais de le reporter à des temps budgétaires plus sereins. C'est précisément au moment du lancement d'un projet qu'on peut intervenir. Après il est trop tard. Après on subit la lancée, laquelle souvent conduit à des dépassements incontrôlés, qu'il faudra aussi financer...

Ainsi, je fais aujourd'hui le pari que ce ne sont pas 30 mais 40 voire 50 millions qu'on nous demandera un jour de consacrer à ce projet et comme on sera déjà engagé, il faudra suivre... J'ai évoqué France 24 qu'on nous avait promis pour 100 millions et qui aujourd'hui pourrait demander le double, c'est un autre projet pharaonique - la philharmonie de Paris, grande salle de concert parisienne - dont le coût dépasse aujourd'hui 250 millions d'euros, déjà en hausse de 66% par rapport aux coûts initialement prévus...

Je fus bien seul, je dois dire, à défendre le point de vue de ce que j'estime être celui de la raison. Comme pour la gestion quotidienne d'un budget familial, il est des dépenses que l'on ne peut tout simplement pas se permettre, pas aujourd'hui en tout cas... Je comprends la frustration mais nous n'avons tout juste pas le choix !